Selon le 'European Commission Digital Economy and Society Index' (en abrégé index DESI), les connexions à haut débit rapide sont quasiment partout disponibles dans notre pays. De plus, 81 pour cent des connexions en Belgique se caractérisent par une vitesse de 30 Mbps minimum, alors que la moyenne européenne n'est que de 37 pour cent. Ce sont les Pays-Bas et le Grand Duché de Luxembourg qui occupent respectivement les première et deuxième places dans le domaine de la connectivité. Pour sa part, notre pays se distingue également sur le plan de l'intégration technologique par les entreprises.

Chez nous, l'un des points les moins bons concerne la connectivité mobile. Seules 68 personnes sur 100 disposent en effet d'un accès mobile à internet, alors que la moyenne européenne est nettement supérieure avec 84 pour cent. Au niveau des services publics numériques, la Belgique a manifestement aussi encore du pain sur la planche. Il s'agit même là de notre principal point faible. De plus, aucune amélioration notable n'a été enregistrée par rapport à l'année dernière. Il n'y a que sur le plan des 'open data' (la libre disponibilité des informations) que nous progressons. Sur l'ensemble des points, la Belgique occupe la sixième place de l'index DESI.

Tout en haut de l'index DESI, on trouve le Danemark. Par rapport à l'an dernier, ce pays a progressé sur pratiquement chaque niveau. Il se classe au top des classements tant de l'UE que mondial pour ce qui est de l'utilisation de la technologie numérique.