Cela tient du cauchemar: un drone qui n'obéit plus à son utilisateur et qui fonce à toute vitesse vers la Terre. C'est la raison qui a incité Amazon, le principal magasin web au monde, à développer un nouveau concept: un drone qui se décompose petit à petit de lui-même en cas de gros problème.

Selon The Verge, le drone autodestructeur devrait utiliser un 'fragmentation controller', à savoir un ordinateur à même de cartographier rapidement le trajet suivi par le drone, les conditions météorologiques et l'environnement. Cela lui permet de calculer une 'fragmentation sequence', soit l'ordre dans lequel le drone va se démantibuler de lui-même en plein habitat, telle une prairie ou un étang. L'idée, c'est que de petits fragments s'avèrent moins dangereux pour les personnes au sol qu'un drone complet.

On ne sait pas clairement où en est concrètement le projet d'Amazon. Il convient d'ajouter que le souhait de l'entreprise de fournir de petits colis au moyen de drones en est encore à un stade précoce.