Le siège de Radial se trouve en Pennsylvanie. L'entreprise occupe quelque 6.700 personnes à temps plein. Elle dispose de 24 centres de distribution et a traité l'année dernière plus de 306 millions d'articles. Cette année, son chiffre d'affaires oscillera entre 970 et 1.020 millions de dollars et son EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) variera entre 65 et 70 millions d'euros.

Par ce rachat, bpost envisage de proposer à ses clients en Europe et en Amérique du Nord un service transfrontalier. Mais en plus de représenter une extension géographique, Radial possède aussi de l'expertise en e-commerce. C'est ainsi qu'elle propose des services de paiement, d'impôts et de protection antifraude, de traitement des commandes et d'assistance à la clientèle pour les marques et les détaillants.

"L'expertise et les compétences des collaborateurs de Radial représentent un complément unique pour bpost et vont l'aider à devenir un leader en logistique e-commerciale. Je souhaite la bienvenue à tous les collaborateurs de Radial au sein de notre famille bpost", a indiqué Koen Van Gerven, CEO de bpost, dans un communiqué de presse.

Le rachat devrait être entériné au dernier trimestre de cette année. Radial était jusqu'à présent une entreprise privée appartenant à des fonds d'investissement, dont Sterling Partners et Longview Asset Management.