SoccerLAB et son logiciel frère TennisLife se portent bien. Ce logiciel de gestion sportive aide depuis quelques années déjà les clubs, académies et fédérations dans la gestion des joueurs et de tout ce qui y est lié. 'Considérez-le comme un progiciel ERP ciblant spécifiquement les associations sportives', déclare Wim Vanden Driessche de Cronos Group. 'Il permet, grâce à des techniques modernes, d'enregistrer non seulement des analyses vidéo complètes, mais aussi des formations et des données médicales, tout comme le fait un module de scouting. Les clubs peuvent ainsi mieux contrôler la condition de leurs joueurs.'

De grands clubs tels le Bayer Leverkusen, PSV Eindhoven, le Club de Bruges, AA Gent et la Qatar Aspire Academy utilisent SoccerLAB depuis plus d'une décennie déjà. Avec l'arrivé de Cronos Group, la spin-off de l'UHasselt entend à présent avancer à grands pas. Vanden Driessche: 'Dans un premier temps, nous entendons intégrer notre connaissance au logiciel, afin de rendre possibles de nouvelles fonctions. Je pense ici par exemple à des capteurs contrôlant les joueurs en temps réel lors des rencontres, afin qu'on puise intervenir en temps voulu en cas de risque de sur-sollicitation. Cela permettrait d'éviter des blessures notamment.'

De plus, Cronos Group souhaite aussi miser sur son savoir-faire commercial pour étendre la portée de SoccerLAB dans le public. 'En collaboration avec les clubs partenaires, qui utilisent déjà notre logiciel, nous voulons encore l'améliorer. En tant que partenaires, ils peuvent nous expliquer ce qu'un utilisateur déterminé attend de SoccerLAB, ce qui nous permettra de l'améliorer encore et toujours, jusqu'à devenir une histoire 'win-win', dont tout le monde tirera profit. Des innovations telles des capteurs intégrés à la semelle d'une chaussure par exemple, nous pourrons aussi les tester chez eux, peut-être pas dans l'équipe fanion, mais peut-être dans une équipe de jeunes.'

Pour stimuler les ventes, Cronos Group a déjà recruté en conséquence. 'Avec l'arrivée de plusieurs consultants, qui aideront les clients à mettre en oeuvre la plate-forme, nous pourrons libérer nos vendeurs de certaines tâches, afin qu'ils puissent mieux se concentrer sur leur travail de fond. Nous avons déjà renforcé l'équipe avec deux vendeurs en France et deux en Turquie. Disposer aussi dans l'équipe de quelqu'un ayant une expérience physio-thérapeutique nous a aussi semblé indispensable, comme nous l'avions observé. C'est ce que nous avons fait également.'

Pour Cronos Group, l'entrée dans SoccerLAB représente aussi un nouveau pas accompli vers une expansion internationale. 'Nous occupons aujourd'hui en Belgique quelque cinq mille personnes. Notre objectif est à présent de nous internationaliser. Ce produit est un bon exercice dans ce sens.'