Cette année, le chiffre d'affaires tiré du nuage public devrait s'établir à 186,4 milliards de dollars, en hausse de 21,4 pour cent par rapport à 2017, selon l'analyste de marché Gartner. La progression se poursuivra provisoirement sans problème, puisque pour 2021, Gartner s'attend à ce que le chiffre d'affaires atteigne 302,5 milliards de dollars.

Sur le marché du nuage public, c'est l'IaaS qui connaîtra la croissance la plus rapide: plus 35,9 pour cent sur une base annuelle. Cela représente un chiffre d'affaires de 40,8 milliards de dollars. L'analyste de marché fait cependant observer que les fournisseurs IaaS 'hyperscale' domineront le marché. Ils exerceront à leur tour une forte influence sur les utilisateurs finaux, ce qui génèrera des défis à relever pour les concurrents et pour ces mêmes utilisateurs finaux.

© .

Autre tendance IaaS: celle des environnements 'multicloud'. "Les organisations exigeront assez souvent une manière plus simple de déménager leurs charges de travail, applications et données d'un fournisseur IaaS à l'autre et ce, sans sanctions", déclare Sid Nag, directeur de la recherche chez Gartner.

Le principal segment demeurera cependant le SaaS qui enregistre actuellement une croissance annuelle de 22,2 pour cent, ce qui correspond à un chiffre d'affaires de 73,6 milliards de dollars. D'ici 20121, le Software as a Service représentera même 45 pour cent des dépenses en logiciels d'application, selon Gartner.

Stabilisation

La croissance du nuage public est actuellement supérieure aux prévisions initiales. Même si Gartner ne prévoit certainement pas d'interruption d'ici 2021, l'analyste de marché indique quand même que la progression se ralentira. Cela sera surtout dû au fait que la technologie deviendra mature et usuelle.