Le cinquième plus grand fabricant de smartphones au monde souhaiterait en mai faire son entrée à la bourse. Le marché des actions d'Hong Kong est le candidat probable pour une cotation de Xiaomi. En outre, l'entreprise voudrait aussi émettre des certificats en Chine. Ces valeurs permettront aux habitant de la République populaire d'investir dans des entreprises chinoises qui sont cotées dans une bourse étrangère'. L'entreprise elle-même n'a encore fait aucune annonce officielle.

En entrant à la bourse, Xiaomi deviendrait aussitôt l'une des plus importantes entreprises cotées à la bourse de Hong Kong (la douzième plus précisément sur base de la capitalisation du marché). Les spéculations vont cependant bon train à propos de la valeur possible de la firme, puisqu'on évoque des montants oscillant entre 65 et 100 milliards de dollars, voire 200 milliards de dollars, selon son fondateur Lei Jun dans une interview accordée en janvier.

L'ex-startup devrait mettre sa haute cotation sur le compte notamment de ses bons résultats de l'année dernière, puisqu'elle avait atteint au bout de dix mois déjà ses objectifs en termes de chiffre d'affaires pour l'année complète. L'entreprise a notamment réduit ses coûts en vendant principalement en ligne. Xiaomi rencontre beaucoup de succès surtout en Inde, où elle est parvenue à détrôner son concurrent Samsung de sa position de principale marque de smartphones sur ce marché. (EB/ANP)