Ces 16 millions d'euros proviennent de HPE, Holland Private Equity, mais aussi d'investisseurs existants tels Pamica, SmartFin Capital, Capricorn Venture Partners et Nausicaa Ventures.

Grâce à cette phase de capitalisation, NG Data, dirigée par Luc Burgelman, clôture une excellente année. Début 2017, elle avait encore récolté 9,4 millions de dollars dans une phase d'investissement menée par Idinvest Partners. En mars, elle ouvrit sa première filiale à Paris. Et en mai, elle racheta l'entreprise new-yorkaise Eccella.

Ce nouvel investissement devrait lui permettre de poursuivre sa croissance au niveau international. Parmi la clientèle de NG Data, on trouve entre autres des banques telles Wells Fargo et Belfius, mais aussi des entreprises télécoms. Avec sa plate-forme Lily Enterprises, elle aide à approcher les clients personnellement au moyen de données massives ('big data').