Porto Rico a été récemment touché par un violent ouragan et des semaines après le passage de celui-ci, la région est toujours aux prises avec des problèmes d'alimentation électrique et d'eau potable. L'infrastructure télécom connaît encore aussi de grandes difficultés. Le régulateur télécom américain a déjà assoupli la réglementation en vigueur pour les pylônes d'antennes et attribue à présent aussi à Alphabet une licence expérimentale pour Project Loon.

Project Loon est l'appellation que portent les ballons stratosphériques développés par Google. Ceux-ci sont capables de rester une centaine de jours dans les airs à une altitude de 65.000 pieds (20.000 mètres) et sont équipés de panneaux solaires en support d'émetteurs LTE. Ces derniers envoient leurs signaux vers la Terre, ce qui permet de fournir des services GSM même sans pylônes d'antennes ou importants travaux d'infrastructure dans des zones reculées ou touchées par des catastrophes.

Porto Rico n'est du reste pas la seule région ciblée. Précédemment déjà, des ballons Project Loon ont été testés au Chili et en Nouvelle-Zélande, alors que Goa (Inde) et le Sri Lanka figurent aussi au planning.