Avec la traduction neurale, l'algorithme apprend de lui-même en passant en revue les traductions humaines. Google Translate ne pourra ainsi qu'améliorer sans cesse la qualité de ses traductions. Les phrases seront dorénavant aussi traduites en une fois plutôt que par bribes. Lorsque le système fut annoncé l'année dernière sur le blog de recherche de Google, l'entreprise affirma que le nombre d'erreurs de traduction serait susceptible de diminuer de 55 à 85 pour cent.

La mise à jour s'applique aussi aux traductions d'autres langues européennes de et vers l'anglais. Elle n'est provisoirement pas encore disponible pour la traduction automatique d'une page web dans Google Chrome. L'exemple que Google a posté sur son blog, donne à penser que les traductions seront nettement plus précises et naturelles.