Ce projet-pilote démarrera dans le courant de l'année prochaine, et Ikea entend ainsi tâter les possibilités du marché en ligne. "Nous n'avons pas encore pris de décision à propos des sites web avec lesquels nous allons collaborer", déclare Josefin Thorell, porte-parole d'Ikea, au site technologique Cnet.

L'information selon laquelle Ikea pourrait utiliser un site comme Amazon pour proposer ses kits de construction en ligne, remonte à quatre mois, après qu'Ikea ait démenti de précédentes rumeurs faisant état d'un accord conclu avec le géant web. L'entreprise annonça à l'époque que les meubles Ikea, qui étaient en vente sur Amazon, y étaient proposés par des revendeurs privés.

Les sites web propres à Ikea ont été l'année dernière visités par quelques 2,1 milliards de personnes dans le monde.