Voilà ce qu'a déclaré Macron lors d'une visite en Chine, révèle le Financial Times. Macron veut établir une collaboration plus étroite avec ce pays, mais ajoute qu'il doit s'agir d'une opération bilatérale. Il doit ainsi devenir aussi facile pour les entreprises européennes de faire du commerce en Chine que pour les entreprises chinoises d'être actives dans l'Union européenne.

Marché 'big data' européen intégré

'Big data' est un terme utilisé pour décrire les énormes quantités de données que les entreprises collectent sur leurs clients. Il s'agit en l'occurrence d'une combinaison de données collectées de manière traditionnelle - par exemple celles relatives à la vente de produits à un client -, mais aussi de données collectées par les médias sociaux.

Le président français prétend que pour permettre aux entreprises européennes de concurrencer les acteurs tant chinois qu'américains, il faut un marché 'big data' européen bien intégré.

Et Macron d'indiquer qu'aux Etats-Unis, les entreprises sont relativement libres dans leur utilisation des données massives. Quant aux entreprises chinoises, elles sont certes soumises à davantage de limites politiques, mais elles disposent néanmoins aussi d'une liberté relativement importante pour travailler avec les 'big data'. "L'Europe doit définir son modèle", a encore ajouté le président français. Macron signale encore qu'une stratégie européenne des données massives sera une priorité pour la France cette année.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.