Le fondateur et CEO de Tesla, Elon Musk, a surpris tout son monde, y compris son conseil d'administration, lorsqu'il annonça dans un tweet qu'il voulait retirer son entreprise de la bourse pour un montant de 420 dollars par action. Entre-temps, Musk a eu une réunion avec son conseil, mais aucun détail complémentaire à propos du financement n'a été communiqué.

Ce projet se trouve aujourd'hui partiellement sur la table. Il n'y a pas encore de décision formelle de retirer Tesla de la bourse, mais le conseil d'administration va se pencher dans les prochains jours sur le besoin d'examiner formellement la proposition de Musk. Selon Reuters, il y a aura dans ce cadre des entretiens avec des banques d'investissement à propos de la désignation de conseillers capables d'étudier le projet envisagé par Musk.

Le tweet de Musk, qui n'est pas à une déclaration inattendue près, a fait aussitôt couler beaucoup de salive et d'encre. Le cours de l'action de l'entreprise a dans un premier temps crû, avant de reculer, lorsque se manifesta ensuite un certain scepticisme à propos de la façon dont Tesla allait pouvoir accéder à l'argent voulu. Dans son tweet, Musk indiquait déjà que l'investissement pour ce faire était 'assuré', sans révéler provisoirement d'où proviendrait l'argent.

Si le projet se concrétise, il s'agirait d'un rachat ('buyout') d'un montant de 72 milliards de dollars. Musk pèse lui-même quelque 22 milliards de dollars, mais l'on se tourne aussi vers le Public Investment Fund saoudien qui, peu avant l'annonce, avait augmenté sa participation dans Tesla de 3 à 5 pour cent. Au cours des prochains jours, on devrait savoir si le conseil d'administration prend au sérieux la proposition de Musk et souhaite l'examiner plus en détail.