Selon Carrefour, c'est la première fois de son histoire que Google est impliquée dans la commande de produits frais. Cet accord s'inscrit dans le plan de transformation numérique visant à faire de Carrefour à l'horizon 2022 une entreprise qui donne le ton en matière d'emplettes en ligne.

C'est aussi dans ce cadre que Carrefour est en train de mettre au point son propre assistant numérique, Lea. Dans ce but, la chaîne de supermarchés fait appel à Google. Chaque fois qu'un client dira: "OK Google, parle à Carrefour" au haut-parleur intelligent Google Home ou à l'assistant à commande vocale Google Assistant, une connexion sera établie avec Lea, et une liste de courses pourra être dictée. Les produits en question pourront ensuite être commandés ou retirés via le service de livraisons de Carrefour. Carrefour dispose aussi de filiales en Belgique, mais dans un premier temps, seuls les clients français pourront effectuer leurs emplettes via Google Assistant, qui sera plus tard cette année aussi disponible en néerlandais.

Les courses chez Carrefour seront aussi combinées à la version française du canal commercial Google Shopping. Les détails financiers de l'accord entre les deux entreprises n'ont pas été communiqués.

Plus tôt cette année, le concurrent Casino avait déjà annoncé vouloir s'unir au géant américain des magasins web Amazon pour permettre de passer des commandes dans la région parisienne.