L'entreprise de sécurité chinoise 360 Netlab a publié une étude portant sur l'origine des sites web qui extraient les crypto-monnaies. Ce qui est étonnant, c'est que 48,9 pour cent de ces sites web ont du contenu pornographique. Les autres types de sites web qui extraient des crypto-monnaies, selon la firme chinoise, sont liés à l'escroquerie (8%), à la publicité (7%) et aux médias (6%).

Sur les sites vidéo, les développeurs web choisissent cependant assez souvent un modèle commercial, où l'extraction des crypto-monnaies occupe une place centrale. Alors que les visiteurs de ces sites web visionnent des vidéos pendant pas mal de temps, le code de ces sites fait en sorte que le système des utilisateurs soit en même temps utilisé pour extraire des crypto-monnaies. Ce n'est pas pour rien que des hackers ont récemment encore piraté l'espace publicitaire de YouTube avec les codes de Coinhive, un service d'abonnements, afin d'extraire des crypto-monnaies en ligne.

360 Netlab a en outre découvert que Coinhive est de loin le service le plus populaire dans le domaine de ce genre de codes intégrés, puisque le service d'abonnements possède une part de marché de 57 pour cent, tandis que ses concurrents font chacun moins de dix pour cent.