L'écrivain anglo-américain Andrew Keen passe pour être l'Antéchrist de la Silicon Valley. Avec son livre 'The Cult of the Amateur' (2007), l'ex-entrepreneur internet - il fonda au milieu des années nonante le service Audiocafe.com qui disparut lors de crise dotcom de 2000 - fut l'une des premières personnes émanant du secteur technologique américain à avoir mis en doute le fameux crédo du progrès qui y est si populaire.
...