Samsung dispose déjà d'un important site de production à Noida, un quartier périphérique de la mégapole indienne de Delhi. 68 millions de smartphones y sont fabriqués tous les ans. D'ici 2020, une fois l'extension achevée, ce chiffre atteindra 120 millions, ce qui en fera la plus grande usine de smartphones au monde. Le site ne produira pas uniquement des modèles d'entrée de gamme, mais aussi des produits phares, tels que les Galaxy S9 et S9+ de Samsung.

La nouvelle usine Samsung a été inaugurée lundi par le premier ministre indien Narendra Modi et le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in.

La nouvelle usine Samsung a été inaugurée lundi par le premier ministre indien Narendra Modi et le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in. © REUTERS

Les autorités indiennes mettent tout en oeuvre pour convaincre les fabricants de smartphones de produire l'intégralité de leurs appareils en Inde, dans le cadre de l'ambitieux programme "Make in India" qui a été lancé il y a quatre ans.

La production ne doit pas être destinée uniquement à l'exportation, mais aussi à l'Inde elle-même. Il s'agit, après la Chine, du plus important marché de smartphones au monde. À l'heure actuelle, Samsung y détient 25 pour cent des parts de marché, se rangeant ainsi derrière Xiaomi (leader du marché avec 30 pour cent).

Avec une progression de 14 pour cent l'année dernière, le marché indien du smartphone est aussi celui qui connaît la croissance la plus rapide. Parmi les 1,3 milliard d'Indiens, environ 425 millions possèdent un smartphone. Il reste donc encore de nombreux utilisateurs potentiels.