La 'Big Fucking Rocket' (BFR) est considérée par SpaceX comme le successeur de la Falcon Heavy. Elle a été développée afin de transporter une assez grande charge sur une longue distance. En 2019, Elon Musk entend soumettre la fusée à une série de vols d'essai.

'Taxi vers Mars'

SpaceX avait précédemment déjà exprimé son ambition d'emmener l'homme sur Mars et d'y fonder ensuite une colonie. La BFR fera un peu plus de quatre mètres de haut en plus que la Falcon Heavy. Elle sera équipée de 37 moteurs 'Raptor' de conception propre, dont six seront fixés sur la fusée elle-même.

Le fait est que la BFR jouera un rôle central dans le projet Mars car la fusée a été conçue de telle sorte que ses éléments soient réutilisables. En outre, elle pourra elle-même faire le plein de combustible dans l'espace. Elle devrait ainsi pouvoir transporter de manière efficiente des personnes ou des biens vers et de la Planète Rouge.

Dates-butoirs non tenues

Il nous faut cependant prendre la date de lancement attendue de 2019 avec un peu de circonspection. Le directeur de Tesla et de SpaceX a au fil des ans acquis la réputation de citer des dates ambitieuses à des projets, pour ensuite revenir à plusieurs reprises sur ses propos.

Récemment encore, l'entreprise spatiale commerciale a par exemple lancé la Falcon Heavy aux boosters réutilisables, alors qu'initialement, cette mission aurait dû avoir lieu en... 2013. A en croire le planning actuel, le premier vol cargo vers Mars devrait être à l'agenda en 2022.