Les panneaux solaires sont entièrement incorporés à la structure du toit et sont donc à peine visibles. Tesla se targue en outre du fait que son toit solaire coûtera de dix à quinze pour cent moins cher qu'une toiture classique recouverte de panneaux solaires ordinaires. Le toit pourra être fourni également avec une batterie domestique Tesla pour le stockage du courant généré.

Les tuiles avaient pu être commandées dès le mois de mai de l'année dernière, y compris en Belgique. A ce moment, Tesla avait encore annoncé que la production débuterait durant l'été de 2017. En novembre, le directeur Elon Musk expliqua cependant que le toit solaire devait encore être soumis à une phase de test de six mois. A l'époque, il n'y avait encore que lui et une dizaine d'autres collaborateurs de Tesla qui disposaient déjà d'un tel toit sur leur habitation. Tesla avait décidé en effet de se focaliser d'abord et avant tout sur la construction de sa voiture Model 3. Or cette production débuta elle aussi nettement plus tard que prévu.

A présent, l'agence de presse Reuters indique que Tesla a bien démarré la production des tant attendues tuiles solaires dans son usine de Buffalo (New York). La date de livraison du toit solaire aux clients dépendra de leur position dans la file d'attente, peut-on lire sur le site web de Tesla. On ne sait donc pas clairement si l'entreprise installera bientôt des toits en Belgique.

Tesla n'est du reste pas la seule entreprise à intégrer des panneaux solaires à des toitures. En Belgique, le producteur de tuiles Eternit par exemple propose cette option.