La production démarrerait à Fremont (Californie) et se poursuivrait deux ans plus tard en Chine. Voilà ce qu'affirment deux sources de Reuters, au courant du dossier. Tesla même ne fait aucun commentaire.

Le Model Y est ce qu'on appelle un 'crossover', une version rehaussée de sa voiture familiale Model 3. Le fait que Tesla prépare un SUV, n'est pas un secret, mais aucune date concrète de mise en production n'avait encore été citée.

Les sources de Reuters indiquent que l'entreprise d'Elon Musk a envoyé récemment une 'request for information' (RFI) à des fournisseurs potentiels. On y trouverait une première liste de composants nécessaires et ce, même si l'on observe que le laps de temps est plutôt court. Normalement, un délai de 2 ans et demi environ sépare ce genre de RFI de la mise en production, alors qu'ici il est question d'une année et demie.

En février, Musk avait encore déclaré qu'il visait à terme pour son Model Y une production d'un million de voitures par an, dont la moitié aux Etats-Unis. Mais Tesla a actuellement d'autres chats à fouetter. C'est ainsi que la production du Model 3 lancé en juillet dernier accuse du retard. Il en résulte que moins de voitures sortent de la chaîne d'assemblage, ce qui pèse sur la croissance du chiffre d'affaires de l'entreprise.