Les cartes d'identification seront équipées d'une puce spéciale permettant de vérifier automatiquement l'identité des personnes ayant accès aux plus de quarante sites olympiques. Plus de 300.000 athlètes, coaches, bénévoles et journalistes devront introduire leur photo dans une base de données avant le début des Jeux en juillet 2020.

L'organisation des Jeux espère que la reconnaissance faciale accélérera les contrôles de toutes ces personnes. 'Les sites de Tokyo ne disposeront pas toujours de l'espace nécessaire pour le contrôle de sécurité, encore moins pour faire face aux files à ce type de contrôle. Il règnera une certaine pression et il fera très chaud. Voilà pourquoi nous avons proposé la reconnaissance faciale'', a déclaré Tsuyoshi Iwashita, en charge de la sécurité.