Ce fut en quelque sorte un accord de dernière minute. Le service de diffusion Twitch a en effet annoncé hier mercredi détenir désormais les droits exclusifs sur l'Overwatch League, alors que le premier match avait lieu quelques heures plus tard.

Overwatch est un jeu de tir particulièrement populaire de l'éditeur Activision, dans lequel deux équipes de six joueurs chacune s'affrontent. Les coéquipiers doivent collaborer en vue d'atteindre des objectifs. Le jeu a déjà attiré quelque 35 millions de joueurs de par le monde.

Le jeu dispose à présent de sa première compétition officielle, l'Overwatch League. Tous les duels de cette compétition durant les deux prochaines années seront diffusés sur Twitch. Selon des messages non confirmés, la plate-forme aurait versé dans ce but pas moins de 90 millions de dollars, soit 75 millions d'euros environ. Elle a ainsi acquis les droits de diffusion de chaque rencontre dans le monde entier, à l'exception de la Chine. Les diffusions se feront en anglais, français et coréen.

eSports

La compétition et les diffusions ont comme but d'intéresser davantage de personnes aux eSports, des rencontres professionnelles de jeux vidéo, jouées et diffusées pour le grand public. Il s'agit là d'un marché valant déjà beaucoup d'argent. Des équipes de joueurs qui se tirent dessus avec des lasers (et autres armes) en faisant preuve d'ingéniosité et d'habileté, semblent très prisées, et les finales mondiales de jeux tels DOTA2, Starcraft ou League of Legends attirent des millions de spectateurs.

D'après les rumeurs, les douze équipes participant à l'Overwatch League ont déboursé chacune 20 millions de dollars, soit quasiment 17 millions d'euros. "L'Overwatch League aura un gros impact sur les eSports, parce qu'elle va orienter l'industrie vers des équipes à base urbaine", déclare Kevin Lin, COO de Twitch. "Et comme Overwatch figure constamment en haut de nos classements des jeux les plus regardés, nous attendons avec impatience ce que va donner cette compétition innovante, où un nombre important de fans pourront non seulement supporter leurs stratégies favorites, mais aussi leur propre ville."

La plupart des équipes eSports actuelles se composent de groupes de joueurs professionnels internationaux (ou simplement coréens) qui se rallient à un sponsor. Un peu comme les équipes cyclistes donc. Dans l'Overwatch League, cela va plus dans le sens des équipes de football. Les douze équipes prenant part à la compétition portent aussi toutes des noms typiquement américains: San Francisco Shock, Los Angeles Valiant, Shanghai Dragons, Los Angeles Gladiators, Dallas Fuel, Seoul Dynasty, London Spitfire, Florida Mayhem, Philadelphia Fusion, Houston Outlaws, Boston Uprising et New York Excelsior. Tous les matches sont cependant joués à Los Angeles. Les équipes ont souvent d'importants sponsors. C'est ainsi que les Los Angeles Gladiators sont parrainés par les frères Kroenke, qui possèdent aussi le club de basketball des Denver Nuggets et le club de football d'Arsenal.

La première rencontre a été diffusée la nuit dernière (pour nous les Belges). Cela se passait en fait le soir aux Etats-Unis et le matin en Asie, les principaux marchés des jeux. C'est en juillet qu'est prévue la finale, et l'on saura alors qui sera le premier champion. (ANP/EB)