Uber Eats, le service de livraison de plats, sera désormais disponible dans 100 nouvelles villes en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. La plupart de ces nouveaux emplacements se trouveront en France et en Grande-Bretagne, puisque le service s'étendra à 35 villes françaises et 40 britanniques.

En outre, Uber va en Europe lancer son service de repas pour la première fois en Irlande, Roumanie et Tchéquie. Dans notre pays, Eats était déjà actif à Gand, Bruxelles et Anvers, mais d'autres villes viendront s'y ajouter. Tout comme le service de taxi d'Uber, Eats fonctionne aussi avec des chauffeurs-livreurs qui prélèvent les plats dans les restaurants, pour ensuite les livrer à domicile. Dans les villes belges, c'est surtout le vélo qui est utilisé.

Aux Etats-Unis, le service a gagné en popularité, parce qu'il livre des plats de Mc Donald's. Selon les chiffres cités par The New York Times, il y avait au niveau mondial 24 fois plus de 'chauffeurs Eats' en mars 2017 qu'à la période correspondante de 2016. Dans notre pays aussi, Uber collabore avec quelques restaurants de la chaîne de fastfood.

Même si le nombre d'emplacements et de chauffeurs/livreurs croît, le service de repas n'est pas encore parvenu à être rentable. Du bénéfice est toutefois engrangé dans un quart des villes environ, où Eats est actif.