Le Volvo FL Electric a été utilisé pour la première fois à Göteborg. L'entreprise planifie sa production de masse et sa vente d'ici l'an prochain en Europe.

Avec son chargement, le véhicule a un poids brut de 16 tonnes et est entraîné par un moteur électrique de 185 kW (130 kW en continu). 2 à 6 batteries lithium-ion fourniront de 100 à 300 kWh. Normalement, le véhicule aura une autonomie de 300 kilomètres. La recharge des batteries nécessitera 1 à 2 heures au moyen d'un chargeur rapide ou dix heures sur une prise de courant ordinaire.

Selon Volvo, son camion électrique conviendra parfaitement pour les villes, même celles à zone basse émission. Le véhicule sera aussi moins bruyant qu'un autre à moteur diesel, ce qui fait qu'il pourra être plus facilement utilisé la nuit. Mais l'entreprise suédoise pense aussi aux terminaux couverts pour le transport de fret.

Volvo Trucks est le premier constructeur à utiliser commercialement un camion électrique, mais la firme est loin d'être la seule intéressée, puisque Mercedes-Benz entre autres a aussi planifié un camion de ce genre. Le géant logistique DHL ambitionne même de ne plus émettre du tout de CO2 d'ici 2050 et utilise dans ce but aujourd'hui déjà en Allemagne des mini-camionnettes électriques en zone urbaine, caractérisées par une autonomie de cent kilomètres.