Zalando table sur un bénéfice oscillant entre dix et trente millions d'euros durant le premier trimestre de 2017, ce qui serait moins que les 32,7 millions prévus par les analystes. Ce bénéfice inférieur serait entre autres dû à une concurrence accrue de la part de chaînes commerciales telles Zara et H&M, qui ont toutes deux sauté à pieds joints sur le marché e-commerce européen. La valeur de ce dernier est évaluée à 46 milliards d'euros, et le principal acteur y est encore et toujours Amazon. La part de marché de Zalando n'est que d'1 pour cent.