Icon est une firme d'Austin (Texas). Elle a mis au point une méthode permettant d'imprimer des maisons en dur en très peu de temps et à moindre coût. 'Vulcan', telle est l'appellation de l'imprimante 3D d'Icon.

'Pas la cabane de Yoda'

En collaboration avec l'organisation non marchande New Story, l'entreprise va mettre son imprimante à l'oeuvre au Salvador, un pays d'Amérique centrale. L'objectif est d'y construire 100 maisons de 74 mètres carrés. Actuellement, des tas de maisons sont encore construites au Salvador sur un sol de sable et avec des murs assez minces. On n'y trouve souvent même pas d'installation d'eau, selon New Story.

Les maisons de l'entreprise d'Austin se composeront d'un living, d'une salle de bain et d'une chambre. L'imprimante Vulkan pourra en outre être utilisée partout, ce qui étendra d'autant les possibilités d'application. "Il y a certes d'autres firmes qui impriment des maisons et des structures de construction", reconnaît le co-fondateur d'Icon, Jason Ballard, à The Verge. "Mais elles sont souvent imprimées dans des entrepôts ou ressemblent à la cabane de Yoda. Si notre entreprise veut réussir son pari, elle doit pouvoir construire les meilleures maisons."

Ecologique

Ballard insiste sur le fait qu'il s'agit encore d'un prototype de son imprimante Vulkan: "Nous allons aussi installer des compteurs qui contrôleront la qualité de l'air dans les maisons. Nous accorderons donc non seulement de l'importance à leur look, mais aussi à ce qui se passe à l'intérieur."

Actuellement, le prix d'une maison imprimée avoisine les 10.000 dollars, mais l'entreprise entend le ramener à 4.000 dollars. Selon le co-fondateur d'Icon, Vulkan fera en sorte que les coûts du travail de construction d'une telle maison imprimée restent très bas. Enfin, la solution serait également écologique du fait du peu de déchets produits.