L'image a fait le tour du monde : le grand patron de Facebook, Mark Zuckerberg, assis face à la Commission du Sénat, entouré d'une nuée de photographes qui laissaient peu de place aux 44 sénateurs américains qui souhaitaient l'entendre sur l'utilisation par Facebook de données privées et sur le scandale Cambridge Analytica. Le contraste était flagrant par rapport à l'autre image iconique, celle de Zuckerberg pénétrant voici 2 ans dans une salle du Mobile World Congress, accueilli par des centaines de personnes surprises, arborant un casque de réalité virtuelle de Samsung. Le héros omniscient venu saluer une foule connectée, telle était l'image de l'époque.
...