L'entreprise technologique de Cupertino incite depuis assez longtemps déjà les développeurs d'applications à actualiser leurs produits vers des versions qui soient compatibles avec les processeurs 64 bits qui, depuis l'iPhone 5S, sont la norme dans les GSM d'Apple. Dans les versions bêta d'iOS 10.3, les développeurs étaient avertis que certaines applis (32 bits) ne fonctionneraient pas avec les futures versions du système d'exploitation.

A présent, des chiffres circulent à propos du nombre d'applications qui seraient incompatibles avec le futur iOS 11. Un rapport de SensorTower estime qu'il s'agit de 187.000 applis, soit 8 pour cent de l'offre proposée dans l'App Store. La plupart de ces applis ont abouti dans l'App Store avant 2013 et le lancement de l'iPhone 5S et n'ont plus fait l'objet de mises à jour depuis lors. Dans son rapport, SensorTower parle d'applis sorties avant l'introduction du 64 bits. Ce n'est qu'en 2015 qu'Apple exigea de la part des développeurs que leurs applications soient compatibles 64 bits. Cela signifie que le nombre d'applis concernées pourrait donc être plus élevé encore.

Apple n'a pas encore réagi et ne le fera probablement pas avant l'Apple Worldwide Developer Conference (WWDC), la conférence organisée en juin, où l'entreprise présentera ses nouveaux produits hardware et software.