Il y a deux ans, Sensolus lançait un traceur GPS d'une autonomie de cinq années sur deux batteries AA. Le système exploite le réseau IoT (Internet of Things) de l'entreprise française Sigfox, qui a récemment ouvert des activités dans notre pays. Précédemment, la station polaire Princesse Elisabeth dans l'Antarctique avait également été équipée de ce réseau IoT. La firme a aussi fourni 45 traceurs GPS Sensolus, afin de pouvoir suivre en temps réel les participants à l'expédition 'Belare'.

Cette année, la start-up gantoise a réussi à convaincre la française Airbus d'utiliser sa solution. Sensolus s'assure en l'occurrence qu'Airbus puisse suivre en temps réel les conditionnements de transport recyclables de pièces d'avion entre diverses usines de fabrication internationales via le réseau Sigfox.

Voici qu'aujourd'hui, Sensolus recueille 2,75 millions d'euros auprès des fonds d'investissement belges Capricorn ICT Arkiv et Quest for Growth. 'Cet argent va permettre à Sensolus de croître par delà les frontières européennes. Il fera en sorte que nous puissions étoffer nettement nos équipes de vente et business. Ce faisant, nous allons à coup sûr continuer de suivre de très près les évolutions technologiques dans le paysage IoT industriel', indique l'entreprise par voie d'un communiqué de presse.