Franky Anciaux connaît bien les deux mondes. En effet, il a été actif dans le secteur de l'intérim tout en maîtrisant le domaine du logiciel. "C'est ainsi que l'on trouve les meilleures idées", estime-t-il. "En identifiant un besoin sur le marché." Et d'y apporter lui-même une réponse. Car il est évident que dans le domaine du recrutement, il conviendrait de communiquer nettement mieux - entre l'employeur et le candidat, mais aussi entre l'employeur et l'agence d'intérim. "Par ailleurs, la décentralisation pose également problème", fait-il remarquer. "L'information est bien trop souvent dispersée entre différentes personnes et n'est pas toujours transmise en totalité, ce qui oblige à des recherches et des temps d'attente."

La solution réside à nouveau dans une plateforme web, Rada-HR. Les employeurs peuvent y déposer leurs offres d'emploi et sélectionner d'emblée les canaux qu'ils souhaitent utiliser. Seulement deux agences d'intérim ? Parfait ! Il est aussi possible de prévoir une limite de temps durant laquelle vos partenaires préférés auront d'abord l'occasion de présenter des candidatures. Si tel n'est pas le cas, vous pourrez éventuellement vous tourner vers d'autres canaux."

Par ailleurs, Rada-HR collabore avec des entreprises-partenaires qui désirent répondre efficacement aux besoins des employeurs. Celles-ci postent sur la plateforme des CV de candidats en fonction des offres d'emploi. "Nous ne travaillons donc pas comme d'autres sites web de recrutement avec une base de données de candidats. En effet, celle-ci n'est souvent vite plus à jour", estime Anciaux. "Il appartient à nos partenaires de trouver des candidats. Après quoi l'employeur potentiel est sollicité pour donner rapidement son feedback sur les CV : bon ou mauvais. S'il ne le faut pas, il reçoit des rappels par courriel jusqu'à ce qu'il réagisse, sans quoi il perd le droit d'utiliser la plateforme."

Faire appel à Rada-HR offre selon Anciaux de nombreux avantages. L'efficacité par exemple. Pour leur part, les agences d'intérim gagnent du temps puisque le feedback leur évite de chercher à obtenir des réactions, tandis que les directions peuvent savoir laquelle/lesquelles de leur(s) agence(s) travaille(nt) bien et où il est possible d'améliorer les choses. De leur côté, les employeurs savent quel canal convient le mieux à tel type d'offres d'emploi. Autre avantage : Rada-HR fonctionne sans papier : comme toute l'information est centralisée sous forme numérique - de la convention à la fiche de travail -, le processus est fortement dématérialisé, ce qui limite beaucoup les documents papier et surtout facilite grandement les recherches.

Rada-HR est opérationnel depuis un certain temps déjà et compte 900 utilisateurs qui ont déjà réalisé de très nombreux recrutements. "Rien que chez Intersig à Termonde, 27 recrutements ont déjà été réalisés via notre plateforme", explique-t-on fièrement. "Avec l'aide de nos partenaires, qui proposent nos services à leurs clients, notre ambition est d'encore grandir. Entre-temps, nous planchons sur un enrichissement de nos fonctionnalités afin que notre plateforme supporte l'ensemble du processus de A à Z. Nous pensons notamment à la possibilité pour une agence d'intérim de proposer spontanément des candidats ou à prendre en charge la gestion des prestations et les salaires."

Anciaux et son cofondateur Herman Van den Keybus ont créé leur startup avec un investissement sur fonds propres de 400.000 euros. Par la suite, imec a également pris une participation de 50.000 euros, tandis que l'entreprise envisage d'ores et déjà la prochaine étape. "Pour continuer à grandir, nous pensons avoir besoin d'un peu moins d'un demi-million d'euros pour continuer à investir dans notre plateforme. Pour ce faire, nous comptons non seulement sur un nouvel apport de capitaux externe, mais aussi sur nos propres revenus. A présent que nous sommes actifs commercialement, notre modèle de gestion, à savoir le paiement par les utilisateurs d'un loyer mensuel pour la plateforme, commence en effet à être rentable."

Rada-HR

Siège social: Gand

Nombre d'associés: 4

En quête de capitaux supplémentaires?: Oui, 400.000 euros sont nécessaires pour financer le développement de la technologie et la croissance ultérieure.

Site web: www.rada-hr.com