Ces prochains mois, le CityAirbus sera testé dans la ville et dans ses environs. Le taxi aérien à propulsion électrique peut transporter quatre passagers. Il utilise à cet effet huit rotors. Le CityAirbus "a un look très réussi. Il ne lui manque plus que de... voler", a déclaré Scheuer.

Le modèle a été conçu en Allemagne dans l'usine d'hélicoptères d'Airbus à Donauwörth. L'idée est de transporter avec le taxi volant des passagers sur certains trajets, comme par exemple entre l'aéroport et le centre ville. Les appareils pourront également être utilisés dans le secteur de la santé, afin de transporter des médecins, du sang et des organes pour des opérations d'urgence.

Des appareils de ce genre sont également mis au point ailleurs dans le monde. C'est ainsi que Rolls-Royce prépare également un taxi volant, alors que la Nouvelle-Zélande entend déployer un réseau de taxis aériens volants autonomes en collaboration avec Kitty Hawk, une entreprise financée par le fondateur de Google, Larry Page.