Aurora a annoncé hier mercredi avoir récolté en tout plus de 530 millions de dollars. En plus d'Amazon, Shell Ventures, la branche investissements du groupe pétrolier et gazier Shell, a également investit dans la startup américaine.

Dans une réaction à la chaîne d'actualités américaine CNBC, Amazon a annoncé que les véhicules autonomes ''ont le potentiel de faire travailler notre personnel et nos partenaires de manière à la fois plus sûre et plus productive''. L'entreprise envisage en effet des débouchés pour la technologie d'Aurora tant sur la route que dans les centres de distribution. Entre-temps, Amazon teste également son petit robot de livraison.