Portal est le pendant de haut-parleurs intelligents tels le Google Home, le HomePod d'Apple et l'Echo d'Amazon. Les utilisateurs peuvent faire faire à ces appareils toutes sortes de choses en leur parlant: commander des marchandises, jouer de la musique ou rechercher des informations.

Avec son appareil à commande vocale, Facebook entend surtout lier les utilisateurs à ses fonctions de clavardage (chat) et d'appels Messenger. Le Portal permet de démarrer un entretien vidéo avec tous les autres utilisateurs de cette appli. Les utilisateurs de l'appareil demeurent automatiquement à l'écran, du fait que la caméra suit la personne qui parle.

La présentation du Portal était prévue en mai déjà, selon les rumeurs, mais aurait à l'époque été postposée en raison d'un vaste scandale en matière de respect de la vie privée impliquant Facebook. Peu avant, on avait en effet appris que des données personnelles de millions d'utilisateurs Facebook étaient tombées entre les mains de l'agence d'études de marché et de campagnes Cambridge Analytica.

Pour prévenir tout souci de confidentialité, Facebook a affirmé lors de la présentation que toutes les conversations effectuées via le Portal resteraient privées. L'entreprise technologique recourt notamment au cryptage pour garder le caractère confidentiel des clavardages vidéo.

Ce premier appareil conçu et fabriqué par Facebook ne sera provisoirement vendu qu'aux Etats-Unis à un prix variant de 199 à 349 dollars. Les gadgets comparables d'Apple, Amazon et Google ne sont pas encore non plus commercialisés chez nous. La dernière citée envisage cependant d'introduire le Google Home cet automne aux Pays-Bas, plus précisément le 24 octobre, selon les rumeurs. Rien n'a encore été annoncé à propos d'une introduction officielle en Belgique.

Source: Anp