Le géant technologique chinois a actuellement déjà déployé la technologie chez trente clients, mais ne l'annonce formellement qu'à présent. "Il s'agit d'un 'one-stop-service'. Si vous utilisez le nuage public d'Huawei, vous pouvez commander des composants bout-à-bout pour SD WAN", déclare Won Lei, responsable chez Huawei des services professionnels pour centres de données.

Il sera possible d'acquérir le service séparément ou avec des services supplémentaires, tels un pare-feu Fortinet ou un routeur virtuel. Du coup, Huawei prévoit 120 API ciblant notamment le 'policy control', le monitoring, les 'events' et d'autres éléments encore.

Il nous faut cependant ici apporte la nuance, selon laquelle l'entreprise ne donne que peu de détails très concrets sur le produit. On apprend ainsi qu'il y a des composants matériel et logiciel. Le premier pourra être loué à partir de ce mois. Quant à la version logicielle, elle suivra dans le courant de 2019. Avec son SD WAN as a Service, Huawei mise, à l'entendre, sur les petites et moyennes entreprises, en partant du principe que les organisations plus grandes disposent d'un budget suffisant pour acheter et non pas louer ce genre de solution.