La Tech Industrie a un problème avec les femmes : elle n'en emploie pas assez. Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée internationale des femmes, nous nous penchons principalement sur le manque d'égalité entre les femmes et les hommes, et sur les problèmes que cela pose aux femmes. Il s'agit incontestablement d'une question importante à laquelle nous devons nous attaquer. Cependant, le manque de femmes dans l'industrie technologique constitue également un problème sérieux pour les entreprises, la société et pour nous tous.

Pourquoi avons-nous besoin de plus de femmes ?Deux paires d'yeux valent mieux qu'une ! C'est pourquoi les services de comptabilité exigent généralement qu'un paiement soit approuvé au moins par deux personnes avant d'être effectué. Si l'on étend cette logique au-delà de la sphère comptable, la diversité peut aussi nettement renforcer les équipes de sécurité et l'industrie technologique au sens large. Plus une équipe est diversifiée, plus elle est performante. La confrontation d'un plus grand nombre d'idées et de points de vue aboutit à de meilleurs résultats. L'étude Why Diversity Matters 2018 de McKinsey conclut que les entreprises avec des politiques cohérentes en matière de diversité ethnique et de genre obtiennent de meilleurs résultats financiers.

Une fois encore, l'égalité entre les sexes à travers le monde ne s'est que légèrement améliorée en 2018, selon l'édition 2018 de l'Indice mondial de l'écart entre les genres. Occupant une belle 15e place en 2015, la Belgique a rétrogradé jusqu'au 32e rang aujourd'hui - avec une 95e place en matière d'égalité salariale. Nous donnons des chances égales en matière d'éducation. Toutefois, en matière de disciplines STEM, même s'il existe de nombreuses initiatives actuelles et passées pour promouvoir le codage chez les filles, les femmes ne constituent encore que 25 % des effectifs, selon une étude d'Agoria, ce qui place la Belgique à la 21e place en Europe.

Un gros plan sur la cybersécurité nous montre un pourcentage encore plus faible de femmes, même si Cybersecurity Ventures constate une augmentation globale de 11 % en 2013 à 20 % d'ici la fin de cette année. Une évolution positive, certes, mais si nous n'utilisons pas cet énorme vivier de talents féminins, nous sommes à la traîne d'emblée et nous ne faisons rien pour nous aider. Souvenez-vous qu'il suffit aux "méchants" de faire mouche une seule fois et qu'ils peuvent multiplier leurs tentatives à l'infini, sans compter qu'ils peuvent choisir l'heure et le lieu. Nous, en revanche, nous devons faire correctement les choses à chaque fois. La conclusion est très simple : nous avons besoin des femmes pour rendre les règles du jeu plus équitables.

Comment attirer et retenir davantage de femmes dans le secteur technologique ? Il n'existe pas de solution miracle. Plusieurs facteurs entrent en jeu, certains étant sociétaux, d'autres, culturels. Mais en tant qu'industrie et en tant qu'entreprises individuelles, nous pouvons et devons remplir notre part du contrat. Je n'ai toutefois pas toutes les réponses, mais voici trois suggestions qui vont au-delà de toutes les procédures internes formelles mises en place (ce devrait être un acquis en 2019), et qui pourraient nous mettre sur la bonne voie.

Nous devons participer à l'éducation d'un plus grand nombre de femmes En tant qu'industrie, nous devons être beaucoup plus proactifs dans le recrutement de talents féminins et déployer tous les efforts possibles pour nous assurer que les jeunes femmes n'abandonnent pas une carrière dans le domaine technologique en raison de mythes selon lesquels les femmes ne sont pas les bienvenues dans la Tech Industrie. Si nous voulons convaincre les filles, nous devons les motiver à rejoindre et participer au monde technologique le plus tôt possible, par exemple via la journée "Girls in ICT" organisée par l'Union internationale des télécommunications. Le monde technologique offre des opportunités fantastiques pour tous les genres.

Nous devons éliminer les dernières poches de résistances à l'embauche des femmes Cela semble relever de l'évidence. Nous enfonçons une porte ouverte... C'est vrai... Cependant, avant d'arriver à une situation où l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sera la même, nous devons être très clairs et communiquer constamment nos valeurs en tant que leaders. Nous n'accepterons rien de moins que la pleine égalité non seulement entre les femmes et les hommes dans l'industrie technologique, mais également entre les personnes de tous les genres, de toutes les cultures, etc. Nous devons l'appliquer au sein de nos entreprises, mais aussi en dehors. Une manager de haut vol qui doit défendre sa promotion devant un conseil d'administration exclusivement masculin n'a aucun sens, n'est-ce pas ? J'ai également imposé à mes recruteurs un minimum de 30% de candidates féminines pour chaque nouveau poste.

Mettons à l'honneur des femmes leaders exceptionnelles dans le monde technologique Chez Cisco, cinq des onze membres de notre direction exécutive sont des femmes, et nous espérons que ce taux inspirera les femmes à tous les échelons de notre entreprise. Grâce à des initiatives telles que Women Rock IT, nous donnons aux femmes de tous âges la possibilité d'interagir directement avec des femmes chefs qui ont endossé des rôles de leaders et de modèles dans la Tech Industrie. Notre programme DARE aide les femmes dès le début de leur carrière. Nous les aidons à être plus visibles, à améliorer leur image de marque et à affûter leurs talents de négociatrices.

Oui, c'est la bonne voie ! Nous devrions poursuivre sans relâche l'égalité des chances à 100% pour tous les genres. Cependant, cette réalité est également une question de sécurité. Je suis convaincu que la Belgique serait un endroit plus sûr avec davantage de femmes à pied d'oeuvre dans la technologie et la cybersécurité, et je mets l'ensemble du secteur et ma propre entreprise au défi de faire mieux. Attirer plus de femmes dans notre secteur qui est le moteur de notre avenir.