Spencer a recueilli 2,5 millions d'euros de capital. L'entreprise anversoise a développé un assistant numérique qui regroupe les informations de divers programmes en une même vision synoptique. Il s'agit en fait d'une appli fonctionnant comme un assistant de gestion numérique et tenant à jour agendas et travaux administratifs notamment.

Depuis sa fondation, il y a deux ans, Spencer a conclu une collaboration avec Microsoft, afin de combiner son appli à Office 365, et elle a réussi à convaincre toute une série de clients importants, dont la firme de dragage DEME, Port of Antwerp et Delhaize. En tout, quelque 60.000 personnes utiliseraient à présent les services de Spencer. Cette année, elle fut aussi désignée 'Startup of the Year' par startups.be.

Avec cet argent frais, Spencer entend encore accélérer sa croissance. L'entreprise a vu le jour sous la forme d'une coentreprise ('joint-venture') entre l'agence numérique November Five et l'opérateur télécom Telenet. Grâce à cette nouvelle phase de financement, Telenet accroît encore sa participation dans Spencer. L'ambition est à présent d'étoffer l'équipe en place, qui avait déjà été doublée au cours des six derniers mois, pour l'amener à plus de trente collaborateurs. De plus, Spencer envisage aussi une extension à l'étranger.