En juin, Krzanich avait dû renoncer séance tenante à son poste chez Intel à cause d'une relation nouée avec une collaboratrice, ce qui allait à l'encontre de l'éthique du groupe. Il était depuis mai 2013 à la direction de la plus importante firme de puces au monde, qu'il avait rejointe en 1982 déjà. Chez CDK, Krzanich (58 ans) succède au président du conseil d'administration Brian MacDonald.

Dans le cadre de la nomination de Krzanich, CDK souligne sa grande expérience dans le domaine technologique. Le chiffre d'affaires de l'entreprise est supérieur à 2 milliards de dollars. Elle aide entre autres les concessionnaires automobiles au niveau de leur automatisation.