La plupart des réclamations provenaient d'Europe Occidentale et des Etats-Unis, même si les services en question n'étaient pas inaccessibles pour tout le monde.

Facebook a confirmé dans un communiqué sur Twitter qu'il y a eu un problème avec 'la famille des applis Facebook', à savoir Facebook, Instagram et WhatsApp. Selon le tweet, il ne s'agirait pas d'une attaque DDoS, et une solution était en cours de préparation.

Les premières notifications du problème remontent à mercredi soir. Des sites web comme Downdetector.com et allestoringen.nl ont enregistré des milliers de plaintes, principalement d'Europe de l'Ouest et des Etats-Unis. Ces avertissements portaient sur des difficultés de se connecter, de poster des messages et de déposer du contenu sur les sites.

Le problème a duré une douzaine d'heures, mais tout semble indiquer que tout est rentré dans l'ordre dans le courant de la matinée. Facebook n'a encore rien confirmé officiellement, mais un message posté sur la page Twitter d'Instagram annonce le retour de ce service. Ce jeudi à dix heures, les rapports de panne ont aussi été paralysés sur des sites tels Downdetector.