Tout sur Etats-Unis

Samsung s'attend à un quatrième recul successif de son bénéfice

Le cours de l'action de Samsung a crû aujourd'hui de 2,4 pour cent à la bourse de Seoul. Le géant technologique sud-coréen a certes annoncé une nouvelle diminution de son bénéfice au troisième trimestre, mais qui serait inférieure aux attentes des analystes. Ces derniers y voient un signe que le pire est passé pour Samsung sur le marché des puces.

Les Etats-Unis placent aussi des producteurs chinois de caméras de surveillance et de logiciels de reconnaissance faciale sur leur liste noire

Les Etats-Unis placent plusieurs entreprises chinoises sur une liste noire, dont l'important producteur de caméras de surveillance Hikvision. Suite à cette mesure, ces firmes ne peuvent plus acheter de la technologie américaine, une situation comparable à celle qui a précédemment touché le groupe télécom Huawei suspecté de pratiques d'espionnage.

Recherche : équilibre entre l'humain et l'artificiel

Les soins de santé sont l'un des secteurs susceptibles de profiter au mieux de l'évolution rapide dans les domaines de l'intelligence artificielle et de la robotisation. Meilleure santé, durée de vie allongée et soins plus abordables financièrement ont beau être des promesses intéressantes, mais ne se heurtent-elles pas à la réalité ?

Nouvelle réclamation en dommages et intérêts à l'encontre de Volkswagen à cause de son logiciel bidouillé

Volkswagen peut s'attendre à une nouvelle réclamation en dommages et intérêts en raison de ce qu'on a appelé le logiciel diesel bidouillé. La Diesel Emissions Justice Foundation (DEJF) prépare en effet une procédure juridique en vue d'engager la responsabilité de Volkswagen et de ses marques soeurs Audi, Seat, Skoda et Porsche. La fondation souhaite d'abord dialoguer avec Volkswagen, tout en gardant sa réclamation en réserve.

'Huawei n'est plus membre de l'organisation de cyber-sécurité'

Huawei ne fait provisoirement plus partie du système collaboratif international de cyber-sécurité. L'entreprise chinoise a en effet été suspendue en tant que membre du Forum of Incident Response and Security Teams (FIRST en abrégé). Ce forum regroupe des entreprises, pouvoirs publics et experts, qui oeuvrent pour contrer d'importantes cyber-attaques et pour partager des informations sur les failles découvertes.

Microsoft veut racheter pour 40 milliards d'actions

Le géant des logiciels Microsoft a décidé de racheter des actions pour un montant de 40 milliards de dollars (36 milliards d'euros). L'entreprise américaine indique que son conseil d'administration a approuvé cette décision.