Un certain Matthew Herrick a à New York déposé plainte contre l'appli de rencontres Grindr, parce qu'une ex-partenaire utilisa la plate-forme des mois durant pour le harceler. L'ex-partenaire créait de faux profils sur l'appli et se présentait en tant qu'Herrick pour conclure divers rendez-vous. Ce faisant, elle envoya plusieurs candidats au domicile, mais aussi à l'adresse de travail d'Herrick pour entretenir des relations sexuelles, parfois des douzaines de fois par jour.
...